Project : Il y a Matière (Série tout public)

Img 2520ld

 

Le projet se décline en une série de pièces plus ou moins courtes ou de vidéos-danse.
Elle interroge les textures et matières en résonnance avec nos perceptions et les représentations qu'elles peuvent évoquer.

 

LES PIÈCES COMPOSANT LE PROJET GLOBAL SONT INDÉPENDANTES LES UNE DES AUTRES, MAIS SE RÉPONDENT PAR :

- ​leur façon d'être traitée en tant qu'"études",

- la perception de sensations à l'origine des émotions.

# ÉTUDE 1performance

4ème DE COUV'


1z4a6099 copie

 

4ème de Couv' est une pièce performative in situ dans laquelle les danseurs détournent l'utilité première d'une couverture de survie. Celle-ci devient un objet contemplatif où le mouvement s'inscrit peu à peu.

Tantôt jeu de formes, tantôt jeu de reflets, tantôt jeu de légèreté ou encore de sonorité,
la couverture est investie d'une nouvelle dynamique : elle change de symbolique, et devient un véritable partenaire du mouvement et de l'échange.

 

Couvte teok

# ÉTUDE 2vidéo-danse

ÉLOGE DE LA MAIN
 


 

 

Éloge de la main est issue d'une rencontre avec des personnes agées d'un EHPAD (Domusvi - Andrésy 78). L'attention est portée sur le rapport sensible de la main avec des matières et textures variées.

La main vieillie, fripée par le temps, évoque l'histoire de sensations tactiles éprouvées, de gestes retrouvés ou qui se renouvellent.

# ÉTUDE 3 - vidéo-danse

BAUDRUCHES SUR L'AIR
 


 

 

VOLET 1 :
PETITE ÉTUDE DE BAUDRUCHES AU PAYS D'ALICE

Matière : AIR
Interprètes : BAUDRUCHES

Cette étude a pour vocation d'appeler l'esprit contemplatif, celui qui permet de se laisser berçer par les éléments.
Comment des baudruces d'apparence versatiles, viennent jouer avec l'air, matière indomptable?

Le premier volet de Baudruches sur l'air s'inspire de l'univers absurde de Lewis Caroll ; car Alice est une jeune fille assurément rêveuse. Les roses rouges sont en réalité des ballons flottants. Non, les ballons flottants sont en réalité des danseurs remplis d'air.